LES CONCERTS
DU SAMEDI SOIR
AU BALZAC : 2001-2002

Retrouvez tous les musiciens qui se sont produits au Balzac à l’occasion des concerts du samedi soir.

Les concerts 2017

Les concerts 2016

Les concerts 2015

Les concerts 2014

Les concerts 2013

Les concerts 2012

Les concerts 2011

Les concerts 2010

Les concerts 2009

Les concerts 2008

Les concerts 2007

Les concerts 2006

Les concerts 2005

Les concerts 2004

Les concerts 2003

Les concerts 2001-2002

 

FLASHBACK : CA S'EST PASSÉ EN 2001-2002

Ils se sont produits au Balzac en 2002 !
Ces musiciens se sont produits sur la scène du Balzac en 2002
Misaki BABA, piano - Aurore CANY, alto - Rémy CARDINALE, piano - Camille CHAMPAGNE DE LA BRIOLLE, piano - Sarah CHAN, piano - Jérôme COMTE, clarinette - Lorène DE RATULD, piano - François DUMONT, piano - Daria FADEEVA, piano - David GAILLARD, alto - Shimya HASHIMOTO, tuba - Romain HERVE, piano - Hanna HETMANAVA et Anastasia POZDNIAKOV, piano à quatre mains - Erina KATO, violon - Yoshiko KOMORI, piano - Alexis KOSSENKO, flûte - Patrick LANGOT, violoncelle - Edvinas MINKSTIMAS, piano - Adam MITAL, violoncelle - Frédéric MULET, cor - Déborah NEMTANU, violon - Sarah NEMTANU, violon - Sandrine PONCET, flûte - Paul RADAIS, alto - Le trio JEROME RATEAU (Jerôme Rateau, piano - Stéphane Kerecki, contrebasse - Nicolas Mathuriau, batterie, percussion) - David SAUDUBRAY, piano - Marie-Noëlle SIMONET, hautbois - Emmanuelle SWIERCZ, piano - Fabien THOUAND, hautbois - Olimpia TOLAN, piano - Son Lam TRAN, violoncelle - Véra TSYBAKOV, piano - Naoko YOSHIMURA, clarinette.
Le Quintette à vent ODYSSEE (Isabelle PIERRE, Naoko YOSHIMURA, Marie-Noëlle SIMONET, Loïc CHEVANDIER, Frédéric MULET) - Le Quatuor ALMA (Maya Blumenfeld, Karen JEAUFFREAU, Maud ROUCHALEOU, Claudine CHRISTOPHE) - Le PARIS MOZART TRIO (Vadim TCHIJIK, François MARTIGNE, Fabrice LOYAL) - Le STEVE LEHMAN Quartet (Steve LEHMAN, Michael FELBERBAUM, Karl JANNUSKA, Stéphane KERECKI).

Et en 2001, nous avons accueilli :
Alberta ALEXANDRESCU, piano - Kim BARBIER, piano - Lidija BIZJAK, piano - Sidonie BOUGAMONT, violon - Aileen Jane BRAMHALL, soprano - Rémy CARDINALE, piano - Elsa CASSAC, piano - Gaëlle CHICHE, guitare - Nora CISMONDI, hautbois - Anne-Cécile CUNIOT, flûte - Lorène DE RATULD, piano, - Jean-Sébastien DUREAU, piano - Géraldine DUTRONCY, piano - David GAILLARD, alto - Romain GARIOUD, violoncelle - Yoshiko KOMORI, piano - Emmanuelle LE CANN, piano - Matthieu LEJEUNE, violoncelle - Henning LUCIUS, piano - Sabrina MAAROUFI, flûte - Deborah NEMTANU, violon - Francisco SANCHEZ BERNIER, guitare - Valérie SCHAEFFER, piano - Aora SORIN, alto - Yusuki SUGANUMA, violon - Emmanuelle SWIERCZ, piano - Hélène TYSMAN, piano - Sarah TYSMAN, piano - Jonas VITAUD, piano.


9 avril 2002 : Hommage à Darius Milhaud
Nous organisions le 9 avril dernier une soirée hommage à Darius Milhaud. L'occasion pour nous de prouver une fois de plus que nous sommes toujours très attachés à l'idée de créer des passerelles entre le cinéma et la musique, et qu'une salle comme le Balzac, si elle veut continuer à exister doit sans cesse repousser les limites de l'exploitation traditionnelle, être un lieu de vie et d'échanges et pas seulement un réceptacle d'images...

Ainsi donc, Darius Milhaud. Pourquoi, comment ? Tout a commencé par un appel du Quatuor Parisii. Vous ne connaissez pas le Quatuor Parisii ? En tout cas, il y a cinq ans, lorsque nous avons commencé à programmer des mini-concerts au Balzac, ils étaient les premiers au rendez-vous. Et quand ils ont enregistré chez Naïve l'intégrale des Quatuors à cordes de Darius Milhaud (pour respecter une promesse faite à Madeleine Milhaud des années auparavant), ils se sont souvenus de nous. Et nous ont proposé de fêter au Balzac les cent ans de Madeleine Milhaud, à l'occasion de la sortie de ce coffret de cinq disques. Et c'est ainsi que, avec l'aide de toute l'équipe de Naïve et les conseils de Jean Roy, nous avons pu offrir au public une très belle soirée.

Au programme : une série d'extraits des quatuors à cordes de Milhaud, interprétés par le Quatuor Parisii bien sûr. C'est ensuite le grand pianiste Claude Helffer qui est monté sur scène pour jouer Trois Printemps pour piano... Et pour clore la soirée, la projection d'un film mis en musique par Darius Milhaud, "Espoir, Sierra de Teruel" d'André Malraux, film qui illustre à la fois le talent de compositeur de Milhaud et son engagement politique. Au début de la soirée, Christophe Girard, adjoint au maire de Paris chargé des affaires culturelles, est venu en personne pour remettre à Madeleine Milhaud la médaille de la Ville de Paris. Un moment très émouvant. Signalons dans la salle la présence de nombreuses personnalités du monde de la musique, et notamment Pierre Bouteiller, directeur de France Musiques.


19 octobre 2002 : Soirée jazz avec France Musiques

Depuis le temps qu'on en rêvait ! Un événement exceptionnel a eu lieu au Balzac vendredi 18 octobre à 22h30 : un concert de jazz d'une heure, proposé et enregistré par France Musiques. Nous avons eu le grand plaisir d'accueillir le Quartette du saxophoniste Jean Toussaint, avec Mulgrew Miller (piano), Lonnie Plaxico (contrebasse) et Ralph Peterson (batterie). Ce concert a été diffusépeu après sur France Musiques dans l'émission "Le Jazz, Probablement…"

Deux films au choix ont suivi le concert : "Thelonious Monk, Straight No Chaser", de Charlotte Zwerin, Michael et Christian Blackwood et "Shadows" de John Cassavetes.

Voici un extrait du communiqué diffusé par France Musiques à l'occasion de cet événement dont nous espérons qu'il sera le premier d'une longue série : "En choisissant d'organiser cette soirée au cinéma Le Balzac, France Musiques s'associe à une salle exemplaire, par son indépendance comme par l'exigence de ses choix artistiques. La proximité des Champs Élysées est aussi symbolique des liens tissés entre jazz et cinéma, à Paris, dès les années 50. C'est à deux pas du Balzac, au studio du Poste Parisien, que Miles Davis, Barney Wilen, René Urtreger, Pierre Michelot et Kenny Clarke enregistrèrent, une nuit de décembre 1957, la musique du film de Louis Malle, "Ascenseur pour l'échafaud". C'est aussi dans ce quartier, au Blue Note de la rue d'Artois, que l'on entendit, dès l'année suivante, les plus grandes figures du jazz ; ainsi qu'au Mars Club, qui accueillit notamment Billie Holiday. Et c'est encore à proximité, au Théâtre des Champs Élysées, que Barney Wilen se joignit en décembre 1959 aux Jazz Messengers d'Art Blakey.

Avec le quartette du saxophoniste Jean Toussaint, l'esprit des Messengers est là, car ces musiciens sont des gardiens de la flamme : Jean Toussaint, Mulgrew Miller et Lonnie Plaxico se sont côtoyés au sein des Jazz Messengers dans les années 80. Et leur musique aujourd'hui, si elle a su prendre un essor singulier, garde en mémoire la fougue et la force de ce groupe légendaire."