La salle parisienne de référence pour les ciné-concerts

En dix ans, le Balzac s’est imposé comme la salle parisienne de référence pour les ciné-concerts, programmant au fil des mois les grands films du répertoire muet, accompagnés en direct par des musiciens ou des formations de tous horizons.

Le Balzac possède la panoplie technique qui lui permet d’offrir aux musiciens d’excellentes conditions de travail, et aux spectateurs des spectacles de grande qualité (piano quart de queue, scène, projecteur numérique 2K, régie son et lumière, projecteur 35 mm avec variateur de vitesse…)

 

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

  RACHMANIMATION



  Dimanche 11 novembre 2018 à 10h30
Cinq pépites du cinéma d’animation russe présentées et accompagnées d’une création musicale alliant extraits d’oeuvres de Rachmaninov, compositions originales et thèmes populaires. Un spectacle conçu et interprété en ciné-concert par le violoniste Dimitri Artemenko et le pianiste Vadim Sher.
>>> En savoir +

  Ciné-concert : Le Grupetto joue THE BOAT


  Mardi 27 novembre 2018 à 20h
Les musiciens "made in Switzerland" du Grupetto joueront sur THE BOAT de Buster Keaton.
>>> En savoir +

 


 

ARCHIVES

 

  La Nuit du Muet... en musique !



  21 juin 2005
La Nuit du muet... en musique !
Toute une nuit (de folie) de cinéma et de musique
avec les musiciens de l'Orchestre du Balzac
Chefs-d’oeuvre du muet, musique à tous les étages, convivialité et gastronomie... Pour la première fois, la Fête de la Musique, c'est au Balzac que ça se passait !
>>> En savoir +

  Le Bonheur, d'Alexandre Medvedkine

  Dimanche 23 octobre 2005
Du tsarisme aux kolkhozes, l'histoire d'un moujik à la Charlot, à la recherche du bonheur...
Le film, l'un des derniers films muets tournés en Union Soviétique, était accompagné en ciné-concert. Musique originale de Mauro Coceano (commande Arte/Festival d’Anères), interprétée par Sophie Amiard (piano, clavier, objets sonores), Mauro Coceano (accordéon, guitare, percussions), Julien Gaben (alto, mandoline), Juan Soubidet (contrebasse), Aurélie Pichon (clarinette & clarinette basse).
>>> En savoir +

  Juve contre Fantomas, de Louis Feuillade (1913)

  Dimanche 30 avril 2006
Ciné-concert exceptionnel, dans le cadre des rendez-vous de l'Enfance de l'Art : "Juve contre Fantomas", deuxième volet des aventures de Fantomas réalisées par Louis Feuillade en 1913. Avec un accueil petit-déjeuner avant le film.

Accompagnement musical : Jacques Cambra (piano) / Aidje Tafial (batterie)
>>> En savoir +

  Les Rapaces, d'Erich von Stroheim (1925)



  Dimanche 4 mars
L'un des plus grands films de l'histoire du muet, "Les Rapaces", d'Erich von Stroheim, est mis en musique par le collectif "Inouï" qui, depuis sa création en 1990, poursuit résolument son objectif : promouvoir les musiques nouvelles originales.
Un ciné-concert exceptionnel, présenté en soirée au Balzac, avec :
Guigou Chenevier : percussions batterie
Guillaume Saurel : Violoncelle
Nicolas Chatenoud : guitare basse
Fred Giuliani : samples
Emmanuel Gilot : création sonore
>>> En savoir +

  Les trois âges, de Buster Keaton


  Dimanche 25 mars
Voir ou revoir les grands burlesques de Buster Keaton
et les premiers courts métrages de Chaplin (période Keystone) accompagnés en direct par les élèves de la classe d’improvisation de Jean-François Zygel au CNSMDP.
Le programme du 25 mars était accompagné au piano par Michaël Ertzscheid : "Les trois âges" de Buster Keaton était précédé d'un court métrage de Charles Chaplin "Caught in the rain" (1914).
>>> En savoir +

  Le Cabinet du Docteur Caligari, de Robert Wiene (1920)


  Dimanche 13 mai, 20h30
Dans une fête foraine, vers 1830, le Docteur Caligari exhibe Cesare, un somnambule. Celui-ci prédit à un étudiant, Alan, qu’il vivra jusqu’à l’aube. Il est en effet assassiné dans son lit...

Avec Conrad Veidt (Cesare), Werner Krauss (docteur Caligari), Lil Dagover (Jane), Friedrich Feher (Francis)...

Accompagnement musical en direct : Aidje Tafial (batterie) et Vinnie Peirani (accordéon et clarinette).

Architecte de formation, le batteur Aidje Tafial se produit régulièrement en ciné-concert et au sein de formations très variées (Les Yeux Noirs, Quinte & Sens, etc.)

Premier prix d'accordéon classique au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1996, Vincent Peirani s'est ensuite orienté vers le jazz et joue dans des groupes aux identités musicales très différentes.
>>> En savoir +

  La Volonté du mort, de Paul Leni (1927)




  Dimanche 17 juin, 21h
Avec Laura La Plante, Creighton Hale...

Dans un château hanté, le notaire Crosby a convoqué les héritiers potentiels de Cyrus West, un milliardaire solitaire et grincheux décédé vingt ans auparavant. Rongés par une attente exacerbée, les proches du défunt apprennent que la jeune Annabelle est la seule héritière de toute la fortune...

Sorte de macabre chasse au trésor en huis clos, La volonté du mort est l’un des films d’épouvante les plus réussis des débuts du cinéma. Sur un scénario où chaque énigme en appelle une autre, Paul Leni a construit une dramaturgie de l’ombre et de la lumière. Mais le film est également plein d’humour : archétype des films de maison hantée, il enchaîne à un rythme effréné tous les clichés d’un genre pourtant encore très neuf au cinéma, dans une sorte de parodie de tous les films à venir.

Accompagnement musical : une formation de 13 musiciens sous la direction de Mauro Coceano

Musique originale composée et dirigée par Mauro Coceano
Piano : Mauro Coceano - Chant, piano : Claire Lavandier - Flûte, piano : Hiroko Sugiura - Flûte, saxophone : Agnès Denamur - Violon : Meg Morley, Sylvie Hébrard, István Ribardière - Alto : Jérôme Eskenazi - Violoncelle : Pat Griffiths et Jean-Sébastien Oudin - Contrebasse : Marine Tan-Si - Clarinette et clarinette basse : Aurélie Pichon - Saxophone baryton et soprano : Bastien Feres.

Les répétitions ont été menées dans le cadre d’un stage organisé par l’Espace 1789 à Saint-Ouen et le Festival d’Anères.
  Rétrospective Lubitsch










  8, 9, 10 et 12 juillet à 20h30
Dans le cadre de la 5e édition du Festival Paris Cinéma (3-14 juillet), le Balzac a proposé une rétrospective Ernst Lubitsch. Au programme : 4 séances en ciné-concert.

- Dimanche 8 juillet, 20h30
Quand j’étais mort… (Als ich tot war) (1916, All, 37min) + Les Filles de Kohlhiesel (Kohlhiesels Töchter) (1920, All, 61min)
Présentation : Serge Bromberg
Accompagnement musical : pour le 1er film, Serge Bromberg (piano) et, pour le second, Roch Havet (piano) et Booster (guitare, machines)
Lecture des intertitres : Nicolas Carpentier (Talents Cannes 2007 de l'ADAMI)

- Lundi 9 juillet, 20h30
La Chatte des montagnes (Die Bergkatze) (1921, All, 85min)
Présentation : N.T. Binh
Accompagnement : Aidje Tafial (batterie)
Lecture des intertitres : Nicolas Carpentier (Talents Cannes 2007 de l'ADAMI)

- Mardi 10, 20h30
Je ne voudrais pas être un homme (Ich Möchte kein Mann sein) (1918, All, 45min) + La Poupée (Die Puppe) (1919, All, 57min)
Présentation : Matthias Steinle
Accompagnement : Jacques Cambra (piano), Wilfrid Arexis (trombone), Kevin Arexis (sax alto et soprano)
Lecture des intertitres : Sabrina Seyvecou (Talents Cannes 2007 de l'ADAMI)

- Jeudi 12 juillet, 20h30
La Princesse aux huîtres (Die AusternPrinzessin) (1919, All, 63min)
Présentation : Jean-Loup Bourget
Accompagnement : Jean-François Zygel (piano)
Lecture des intertitres : Samuel Theis (Talents Cannes 2007 de l'ADAMI)
>>> En savoir +

  Why Worry ?, de Fred Newmeyer et Sam Taylor



  Dimanche 16 décembre, 11h
Un dimanche par mois, à 11h, rendez-vous avec les grands classiques du burlesque accompagnés en direct par des musiciens issus de la classe d'inprovisation au piano du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Nous avons célébré l'imminence des vacances de Noël avec le génial Harold Lloyd.

Why Worry ? (Faut pas s'en faire), de Fred Newmeyer et Sam Taylor (1923, 63'), avec Harold Lloyd et Jobyna Ralston
Harold von Pelham, riche Américain hypocondriaque, débarque à Paradisio pour s'y reposer. Mais en fait Paradisio est en plein coup d'Etat.

Le film était accompagné au piano par Xavier Busatto.
  Le Mécano de la Général


  Dimanche 27 janvier, 11h
Un dimanche par mois, à 11h, retrouvez les grands classiques du burlesque accompagnés en direct par des musiciens issus de la classe d'inprovisation au piano du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Pour la saison 2007-2008, nous vous donnons rendez-vous avec deux maîtres du genre : Harold Lloyd et Buster Keaton.

La guerre de Sécession vue par Buster Keaton, c'était le 27 janvier avec Michael Ertzscheid.
>>> En savoir +

  Festival Ciné-concerts en grand format







  19 et 20 juin 2008
Le Balzac accueille quatre grands ensembles pour deux ciné-concerts jazz exceptionnels

Ils sont venus, ils étaient tous là, pendant deux jours au Balzac. Les 8 musiciens de la formation Archimusic, emmenés par Jean-Rémy Guédon et venus accompagner un programme de burlesques désopilants (Chaplin, Keaton, Laurel & Hardy). Puis les 19 musiciens du Surnatural Orchestra, jeune fanfare inventive qui a formidablement mis en musique La Nouvelle Babylone, grand classique du cinéma soviétique sur la Commune de Paris. Les 9 musiciens de la Compagnie Musicale Le SonArt de David Chevallier, pour accompagner un montage d’archives films sur la ville de Rouen. Pour finir, de vieux habitués du Balzac : les 9 musiciens du Ciné X'Tet de Bruno Regnier, venus présenter une création sur le film de Fred Niblo avec Douglas Fairbanks, La Marque de Zorro. Un grand classique du film d'aventures que l'on redécouvre grâce à un travail musical vraiment très abouti. En deux jours, avec ce festival « grands formats », nous avons accueilli au Balzac près de 50 musiciens avec un programme cinématographique des plus variés. Un plateau de rêve !

Jeudi 19 juin, 20h30

PREMIERE PARTIE DE SEANCE
Un programme de courts métrages muets (Double Whoopee, avec Laurel et Hardy, Voisin, voisine, avec Buster Keaton, Charlot et le comte, avec Charles Chaplin, Big Business, avec Laurel et Hardy), accompagnés en direct par la formation Archimusic de Jean-Rémy Guédon.

LE LONG METRAGE
La Nouvelle Babylone, de Grigori Kozintsev et Leonid Trauberg (URSS, 1929)
La Commune de Paris vue par les employés d'un grand magasin.
Le film sera accompagné par Surnatural Orchestra, formation de 19 musiciens apparentée à une fanfare.



Vendredi 20 juin, 20h30

PREMIERE PARTIE DE SEANCE
Fantaisie en Super 8 majeur
Avec le SonArt, Compagnie Musicale de David Chevallier

LE LONG METRAGE
Le Signe de Zorro, de Fred Niblo (Etats-Unis, 1920)
Ce grand classique du film de cape et d’épée avec Douglas Fairbanks dans le rôle de Zorro sera accompagné par le Ciné X’tet de Bruno Régnier, formation jazz de 9 musiciens déjà venue plusieurs fois au Balzac présenter des créations sur des films de Buster Keaton.



Archimusic, Surnatural Orchestra, le SonArt et Ciné X’tet/Bruno Regnier font partie de l’association Grands Formats. Fondée en 2003, cette association fédère aujourd’hui vingt orchestres présents sur l'ensemble du territoire et représentatifs de la diversité des mondes du jazz.
http://www.grandsformats.com
>>> En savoir +

  Nosferatu le Vampire, de F. W. Murnau (1922)








  Mardi 9 juin, 20h30
Nosferatu le Vampire, de Friedrich-Wilhelm Murnau (1922)
Avec Max Schreck, Gustav von Wangenheim, Greta Schröder, Alexander Granach, Georg H. Schnell, Ruth Landshoff, John Gottowt, Gustav Botz, Max Nemetz, Wolfgang Heinz, ...


En 1838, un jeune clerc de notaire, Hutter, va conclure une vente avec un châtelain dans les Carpathes. Il laisse sa jeune épouse, Ellen, à Wisborg. Au château, Hutter est accueilli par le comte Orlock. Dès la première nuit, celui-ci révèle son vrai visage : il est la réincarnation du vampire Nosferatu, créature démoniaque qui ne peut vivre qu'en suçant le sang des humains. Épouvanté, Hutter rentre en hâte à Wisborg. Mais Nosferatu l'y a précédé, semant sur son passage la terreur et la peste...

Ce chef-d'oeuvre du cinéma d'épouvante est la première adaptation fidèle du célèbre roman de Bram Stocker, Dracula, publié en 1897. Il était accompagné par le Quatuor Prima Vista.
>>> En savoir +

  Le Cameraman, de Buster Keaton



  Dimanche 18 octobre, 11h
Les chefs d’oeuvre du burlesque accompagnés en direct par les élèves issus de la classe d’improvisation au clavier du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris

LE CAMERAMAN
de Edward Sedgwick et Buster Keaton
(Etats-Unis, 1928, NB, muet, 1h06)
Avec Buster Keaton, Marceline Day

Buster, photographe de rue, spécialisé dans les daguerréotypes, tombe amoureux de Sally, secrétaire à la Compagnie d'Actualités Cinématographiques. Il décide de devenir caméraman, achète une caméra d'occasion et filme n'importe quoi. Le résultat ressemble davantage à une vision surréaliste qu'à un reportage d'actualités.
Apprenant que la Fête du Quartier Chinois doit dégénérer en émeute, la jeune secrétaire conseille à Buster d'y apporter sa caméra. Les prises de vues sont sensationnelles et inédites, mais l'opérateur constate avec amertume que sa pellicule a disparu...

Dernier "grand" film de Keaton. Des gags fabuleux font du Cameraman le film le plus drôle de Keaton. (Jean Tulard)

Accompagnement au piano : Xavier Busatto
  Voyages extraordinaires et autres films, de Georges Méliès


  Dimanche 22 novembre, 11h
Les chefs d’oeuvre du burlesque accompagnés en direct
par les élèves issus de la classe d’improvisation au clavier
du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris

Accompagnement au piano : Samuel LIEGEON

Six films pour entrer dans l’univers de Georges Méliès, pionnier et magicien du septième art, père des trucages, scénariste et réalisateur à l’imagination débordante.

Le Tripot clandestin (1906, 3’07)
Les Affiches en goguette (1906, 3’26)
Le Voyage dans la lune (1902, 12’46)
Le Voyage de Gulliver à Lilliput et chez les géants (1902, 4’13)
A la conquête du pôle (1912, 30’22)
La Sirène (1904, 4’08)
  L'Auberge rouge, de Jean Epstein




  Mardi 8 décembre, 20h30
L’Auberge rouge, de Jean Epstein (France, 1923)

En 1799, deux jeunes médecins surpris par l’orage trouvent refuge dans une auberge. Un courtier en diamants partage leur chambre. Au petit jour, on découvre qu’il a été assassiné. L’un des médecins est accusé… D’après une nouvelle d’Honoré de Balzac.

Accompagnement musical : Benjamin Moussay (piano et claviers), Alexandra Grimal (saxophones), Serge Haessler (cor, trompette), Frédéric Norel (composition et violon), Sabine Balasse (violoncelle), Arnault Cuisinier (contrebasse)

Copie : Gaumont Pathé Archives
>>> En savoir +

  La jeune fille au carton à chapeau, de Boris Barnet


  Mardi 16 février, 20h30
La jeune fille au carton à chapeau, de Boris Barnet (URSS, 1927)

Nastasa habite avec son père non loin de Moscou. Elle fabrique des chapeaux à domicile et les livre à la capitale, au magasin de Madame Irène. Sur son chemin, elle fait la connaissance de Ilja, un jeune homme qui vient de la province. Dans les rues bruyantes de la ville, il erre sans succès à la recherche d'un logis. Il attire l'attention de Nastasa, elle décide de lui venir en aide. Un ton très décontracté dans cette charmante comédie que la Nouvelle Vague française redécouvrira.

Accompagnement musical : Vadim Sher (composition, piano), Marie Gremillard (violoncelle)

Copie : Arkéion Films
En partenariat avec LES ENFANTS DE CINEMA et le dispositif national ECOLE ET CINEMA.

En partenariat avec la Vodka Standard et Kusmi Tea.

>>> En savoir +

  Les Lois de l'hospitalité, de Buster Keaton

  Dimanche 28 mars, 11h
Les lois de l'hospitalité (Our Hospitality), de Buster Keaton et Jack Blystone
Avec Buster Keaton, Natalie Talmadge, Jos Roberts, Joe Keaton...

Les clans Canfield et McKay sont rivaux. Lors d'une fusillade, les deux chefs de famille sont tués et la veuve McKay part alors du village pour New York avec son bébé. Vingt années plus tard, Willie McKay rencontre Virginie Canfield dans un train et accepte son invitation à dîner chez elle. Tant que Willie reste dans la maison des Canfield, les lois de l'hospitalité interdisent à ses ennemis jurés de faire du mal à un invité, mais si Willie McKay venait à franchir le pas de la porte, personne ne répondrait de sa vie.

Accompagnement au piano : Fabien Touchard
>>> En savoir +

  Le Pirate noir, d'Albert Parker

  Dimanche 13 juin, 11h
Le Pirate noir, d'Albert Parker (1926, 88')
Avec Donald Crisp, Billie Dove, Douglas Fairbanks


Accompagnement musical :
Fabien Touchard (piano) et invité

Un jeune homme veut venger la mort de son père, tué par une bande de pirates. A cette fin, il s'infiltre dans le groupe et se fait passer pour l'un des leurs, sus le nom de Pirate noir. Il participe alors à l'attaque d'un navire et sauve une princesse...

Premier film en technicolor bichrome, magnifiquement restauré, avec un bondissant Douglas Fairbanks !

Copie : Lobster Films
  Un débris de l'empire, de Friedrich Ermler
  Mardi 15 juin, 20h30
Un débris de l’Empire (L’Homme qui a perdu la mémoire), de Friedrich Ermler (URSS, 1929)

Prologue : c’est la guerre civile. Filimonov, ancien ouvrier, sous-officier, victime d’une grave commotion, perd la mémoire. Dix ans plus tard, l’amnésique travaille comme garde dans une petite station de chemin de fer. Un jour, Filimonov, par la fenêtre d’un train, voit sa femme : la mémoire lui revient. Il part aussitôt pour Saint-Pétersbourg, dans l’espoir de retrouver son épouse, Filimona, l’usine de textiles où il travaillait avant la guerre, son patron. Mais il ne reconnaît rien : ni les monuments, ni les mœurs, ni l’usine ne ressemblent à ses souvenirs. Son usine est maintenant dirigée par un grand nombre de personnes, et tous se moquent de ses étonnements : on lui dit que c’est lui maintenant, comme tous les autres, qui est le propriétaire de l'usine. Filimonov s’habitue peu à peu à cet état des choses. Puis il part à la recherche de sa femme, mais elle s’est remariée avec un travailleur culturel hypocrite. Filimonov s’en va.

Accompagnement au piano : Jean-Baptiste Doulcet

Copie : Cinémathèque de Toulouse

  Folies de femmes, d'Erich Von Stroheim (1921)

  Mardi 28 septembre, 20h30
L'Orchestre National de Jazz (direction musicale Daniel Yvinec) revient au Balzac et improvise sur le film d'Erich von Stroheim, "Folies de femmes" (1922).

Accompagnement musical :
Avec Sylvain Daniel, Rémi Dumoulin, Matthieu Metzger,
Guillaume Poncelet, Eve Risser

>>> En savoir +

  Faust, de F. W. Murnau (1926)



  Lundi 13 décembre, 20h30
Le docteur Faust conclut un pacte avec Méphisto qui, en échange de son âme, lui garantit une jeunesse éternelle et lui donne l’amour… L’une des meilleures adaptations cinématographiques du mythe de Goethe.

Ce film sera accompagné au piano par Jean-François Zygel qui consacre cette année un cycle à l'oeuvre de Murnau.
>>> En savoir +

  Le Diable au coeur, de Marcel L'Herbier







  Mardi 8 mars, 20h30
Le diable au cœur, de Marcel L’Herbier (1928)
Scénario : Lucie Delarue-Mardrus, Marcel L’Herbier
Assistant réalisateur : Claude Autant-Lara
Avec Betty Balfour, Jaque Catelain, Roger Karl, André Nox

Ce film était accompagné par Pierre Mancinelli (piano), David Mancinelli (violon) et Michel Peres (contrebasse).

La difficile histoire d’amour d’une jeune fille délurée, chef d’une bande d’enfants des rues, et d’un pêcheur pauvre mais honnête…

« Le Diable au cœur » rayonne de la présence de Betty Balfour, star anglaise proche du personnage de Mary Pickford. L’Herbier emploie ici – pour la première fois en France – la nouvelle pellicule panchromatique, qui restitue de nombreuses nuances de gris et met en valeur les splendides décors naturels (les vieilles rues d’Honfleur, la côte normande, l’océan déchaîné…).
Le scénario s’attache aux personnages et privilégie les scènes naturalistes teintées d’humour. Un très beau film, encore méconnu et à ne pas manquer.

Ce film rare de Marcel L’Herbier sera projeté dans une copie restaurée par les Archives Françaises du Film du CNC.
>>> En savoir +

  Cyrano de Bergerac


  Mardi 6 décembre 2011
Cyrano de Bergerac, d’Augusto Genina (1923 - France-Italie – 116’)
Avec Pierre Magnier, Linda Moglie, Alex Bernard

Au XVIIème siècle, alors que la ville d'Arras est assiégée par les Français et les Espagnols, Cyrano, fringant poète, tombe amoureux de sa cousine Roxane. Mais gêné par son très grand appendice nasal, Cyrano n'ose pas avouer son amour pour la belle. Cette dernière se fait sa confidente et lui annonce son attirance pour le Baron Christian de Neuvillette, jeune soldat que Cyrano jure immédiatement de protéger. Devenu en secret l'auteur des lettres d'amour que Christian envoie à Roxane, Cyrano se meurt d'amour. Victime d'un complot, ce dernier est blessé gravement et rend visite à Roxane au couvent dans lequel elle vit depuis la mort de Christian sur le champ de bataille. Avant de succomber à ses blessures, Cyrano déclare sa flamme à la jeune femme interloquée...

La première adaptation au cinéma de la célèbre pièce d’ Edmond Rostand créée en 1897.
Une mise en scène tout en mouvement, de remarquables acteurs, et surtout la délicatesse et la splendeur des couleurs peintes au pochoir image par image.

Accompagnement musical : Giovanni Mirabassi (piano)
>>> En savoir +

  The Lodger, d'Alfred Hitchcock




  Mardi 31 janvier 2012
Le film d'Alfred Hitchcock sera accompagné au piano par Karol Beffa.

The Lodger
A Story of the London Fog
Réalisé par Alfred Hitchcock en 1926
Scénario Eliot Stannard d’après le roman The Lodger, de Marie Belloc Lowndes (1913)
Avec Ivor Novello, June Tripp, Malcolm Keen, Mary Ault, Arthur Cherney

À Londres, l'« Avenger », un tueur en série assassine des jeunes femmes blondes, dans le style de Jack l'éventreur.
Un homme à l'air mystérieux se présente pour louer une chambre chez Mr et Mrs Bunting. Daisy, leur fille blonde comme les victimes du tueur, s'éprend de l'étrange locataire. Joe, le petit ami de Daisy, est le détective chargé de l'affaire. Il devient jaloux du locataire et le soupçonne d'être l'Avenger…

Dans son entretien avec François Truffaut, Hitchcock considère que c'est son premier vrai film
  Crainquebille, de Jacques Feyder (1922)




  Mardi 29 mai à 20h30
Crainquebille, de Jacques Feyder (1922 - France - 65’)
Avec Maurice de Féraudy, Félix Oudart, Jean Forest, Marguerite Carré
Accompagnement musical : Stéphan Oliva (piano)

CRAINQUEBILLE
France 1922
COMEDIE DRAMATIQUE
Série : CLASSIQUES DU CINEMA FRANCAIS
Réalisation : Jacques FEYDER
Avec : Maurice de FERAUDY, Félix OUDART, Jeanne CHEIREL, Jean FOREST, Marguerite CARRE, Armand NUMES, Françoise ROSAY
Le vieux père Crainquebille est un marchand de quatre-saisons estimé dans le quartier des Halles. Le malheur s’abat sur lui le jour où un agent de la circulation croyant avoir été insulté, l’arrête, l’envoie en correctionnelle où il est condamné à une peine de prison. A sa libération, ses anciens clients lui tournent le dos. Crainquebille traîne sa misère, essaie vainement de retourner en prison, seule la gentillesse du jeune “la Souris" lui redonne un peu d’espoir et le goût de vivre.
Muet sonorisé N & B 75'35
>>> En savoir +

  Au bonheur des dames, de Julien Duvivier




  Jeudi 18 octobre 2012 à 20h30
Au bonheur des dames, de Julien Duvivier (France, 1930)
D’après le roman d’Emile Zola
Avec Dita Parlo, Pierre de Guingand, Germaine Rouer
Accompagnement musical : Karol Beffa (piano)
Remerciements : Lobster Films
>>> En savoir +

  Noces à Hardanger, de Rasmus Breinstein

  Mardi 20 novembre 2012 à 20h30
Noces à Hardanger, de Rasmus Breistein (Norvège, 1926)
Accompagnement musical : Jean-Philippe Feiss (violoncelle), David Potaux-Razel (guitare), Théo Girard (contrebasse)
En partenariat avec le Festival d’Anères
Remerciements : Norsk Filminstitutt
>>> En savoir +

  Docteur Mabuse, le joueur (2e partie)

  Mardi 5 février à 20h30
Docteur Mabuse, le joueur
Inferno, une pièce sur les hommes de ce temps (2de partie)
de Fritz Lang (Allemagne, 1922)
Improvisation : Orchestre National de Jazz (dir. artistique Daniel Yvinec)
Acoustic Mabuse avec Sylvain Bardiau (trompette, bugle), Rémi Dumoulin (saxophone ténor, clarinettes), Antonin-Tri Hoang (saxophone alto, clarinettes), Eve Risser (piano, piano préparé), Yoann Serra (batterie).
  City Girl, de Murnau






  Mardi 19 février à 20h30
City Girl
de F. W. Murnau (Etats-Unis, 1930)
Avec Charles Farrell, Mary Duncan
Improvisation au piano : Jean-François Zygel

L'Intruse (City Girl) est un film américain du réalisateur allemand Friedrich Wilhelm Murnau, sorti en 1930.
Un jeune paysan (Charles Farrell), dominé par un père autoritaire, se rend en ville pour vendre du blé, mais il revient avec une jeune épouse (Mary Duncan).
Celle-ci voulait fuir l'ambiance de la ville, mais elle se heurte à la méfiance du patriarche et découvre la fragilité et la faiblesse de son mari qu'elle tente de sortir de sa coquille. Elle devient vite l'enjeu d'une lutte entre les deux hommes…
>>> En savoir +

  Le monde magique des contes russes



  Mardi 4 juin à 20h30
Le monde magique des contes russes
revisité par Mikhail Rudy
En 1ère partie de séance, Mikhail Rudy présente et accompagne au piano des films du légendaire Alexandre Alexeieff : Une nuit sur le Mont Chauve (1933) - En passant (1944) - Tableaux d’une exposition (1972) - Trois
thèmes (1980) - Le Nez (1963).
En 2de partie, Mikhail Rudy interprètera Petrouchka, d’Igor Stravinsky (transcription pour piano solo de Stravinsky et Rudy) sur les images du film d’Anthony Wilkinson, Petrouchka (scénario M. Rudy), avec des danseurs et les marionnettes du Little Angel Theatre (avant-première).
Remerciements : Cinédoc Paris Films Coop
  Etudes sur Paris, d'André Sauvage




  Mardi 15 octobre à 20h30
Etudes sur Paris, d'André Sauvage (France, 1928)
Musique composée par Baudime Jam
Accompagnement musical : Quatuor Prima Vista
>>> En savoir +

  Tabou, de F. W. Murnau
  Mardi 20 mai à 20h30
Tabou, de F. W. Murnau et R. Flaherty (Etats-Unis, 1931) sera accompagné par Christine Ott (piano, ondes Martenot).
>>> En savoir +

  Aelita, de Yakov Protazanov (URSS, 1924)

  Jeudi 19 juin 2014 à 19h30
Le film était présenté par Serge Bromberg et accompagné par Aidje Tafial (composition, batterie), Mauro Gargano (contrebasse), David Venitucci (accordéon), Xavier Bornens (trompette).
Après le ciné-concert, les spectateurs quittent le Balzac avec un panier-dégustation et descendent les Champs-Elysées en direction du Grand Palais, pour la visite de l'installation réalisée par Ilya et Emilia Kabakov dans le cadre de Monumenta 2014.
Tarif normal 27 euros - Moins de 26 ans 24 euros.
  Les Ailes (Wings)




  Mardi 30 septembre 2014 à 20h30
Les Ailes (Wings), de William Wellman, avec Clara Bow, Charles Rogers, Richard Arlen, Jobyna Ralston, Gary Cooper
Oscar du meilleur film en 1927
Accompagnement musical :
Quatuor Prima Vista
Elzbieta Gladys, violon 1
Amélie Paradis, violon 2
Baudime Jam, alto
Frédéric Deville, violoncelle
Matthias Champon, trompette
Patrick Baudin, percussions

Deux jeunes gens – l’un est riche, l’autre non – sont amoureux de la même femme. Ils se retrouvent tous les deux pilotes de chasse pendant la première guerre mondiale.
>>> En savoir +

  Archives de la Grande Guerre





  Lundi 17 novembre 2014 à 20h30
« La grande guerre », un programme d’archives de l’ECPAD accompagnés par le Quatuor Prima Vista

"La femme française pendant la guerre" 1917
Réalisation : Alexandre Devarennes (30')

"Les enfants de France pendant la guerre" 1918
Réalisation : Henri Desfontaines (31')

"No man's land" 1915-1918, images du front réal (en partie) : Alfred Machin (29')
>>> En savoir +

  The Tiger's Coat





  Mardi 2 décembre 2014 à 20h30
Un ciné-concert chanté avec le duo Catherine Vincent

The Tiger’s Coat, de Roy Clements (Etats-Unis, 1920)
Avec Tina Modotti, Lawson Butt..
Tina Modotti interprète une jeune mexicaine qui va usurper la place de sa maîtresse anglaise décédée, non par malhonnêteté mais par esprit de survie. L’ami américain qui l’accueille va tomber amoureux d’elle, la demander en mariage puis se rétracter en apprenant ses véritables origines…

Tina Modotti (1896-1942) était italienne (originaire d’Udine dans le Frioul). Elle fut ouvrière, actrice, photographe, puis révolutionnaire. Elle a quitté l'Italie pour les Etats-Unis, avant de s’installer au Mexique, puis de revenir en Europe, où elle séjourna à Berlin, Moscou et Madrid durant toute la guerre civile. Elle repartit au Mexique où elle mourut. Une vie passionnante et très engagée.
The Tiger’s Coat (1920) est le seul film que l'on conserve de la carrière hollywoodienne de Tina, il a été restauré par la Cineteca del Friuli.
>>> En savoir +

  Body and Soul, d'Oscar Micheaux

  8 décembre 2014 à 20h30
Body and Soul (Etats-Unis, 1924, 80')
Réalisation Oscar Micheaux
Avec Paul Robeson, Julia Theresa Russell, Lilian Johnson


Le film sera accompagné par le CARATINI JAZZ ENSEMBLE avec :
Patrice Caratini contrebasse et direction
André Villéger saxophones/clarinette
Matthieu Donarier saxophones/clarinette
Rémi Sciuto saxophones/flûte
Clément Caratini clarinettes
Claude Egea trompette
Pierre Drevet trompette
François Bonhomme cor
Denis Leloup trombone
François Thuillier tuba
Bastien Stil tuba
Alain Jean-Marie piano
David Chevallier guitare/banjo
Thomas Grimmonprez batterie
Sebastian Quezada percussions
Abraham Mansfarroll percussions
Inor Sotolongo percussions

>>> En savoir +

  L'Homme à la caméra

  Mardi 20 janvier à 20h30
L’Homme à la caméra, de Dziga Vertov (URSS, 1929, 78’)

« Je suis l’oeil mécanique. Moi, machine, je vous montre le monde comme seul je peux le voir… » Le ciné-oeil de Vertov parcourt en toute liberté la ville d’Odessa et, ce faisant, invente le langage filmique. Grand classique du cinéma soviétique, L’Homme à la caméra ressort dans une magnifi que version restaurée en numérique 2K avec, pour la première fois, l’image plein cadre.

AU PIANO Nicolas Worms

Ce ciné-concert est proposé dans le cadre d'un partenariat avec la classe d'improvisation au piano du CNSMDP, dirigée par Jean-François Zygel.
  Le Mécano de la générale

  Lundi 9 février à 20h30
Le Mécano de la « General », de Clyde Bruckman et Buster Keaton(États-Unis, 1926, 94’)

Johnnie (Buster Keaton, l’homme qui ne rit jamais) est le mécano de la locomotive appelée la « General ». Lorsque la guerre de Sécession éclate, il a bien du mal à choisir entre son train et Annabelle Lee, son deuxième amour. Comme il ne peut pas s’engager dans l’armée, Annabelle lui refuse son amour… Ce classique intemporel du burlesque est l’un des plus célèbres de son auteur et comporte de véritables scènes d’anthologie.

AU PIANO Axel Nouveau

Ce ciné-concert est proposé dans le cadre d'un partenariat avec la classe d'improvisation au piano du CNSMDP, dirigée par Jean-François Zygel.
  La Passion de Jeanne d'arc

  Mardi 10 mars à 20h30
La Passion de Jeanne d’arc,
de Carl Dreyer (Danemark, 1927, 100’)

Lors d’une journée qui résume toutes les phases de son procès, Jeanne, incarnée par la sublime et émouvante Renée Falconetti, oppose à ses juges le visage limpide et lumineux de l’innocence, de la détermination et de la foi. Elle répond aux questions mais elle est jugée d’avance...
Les gros plans, le mouvement lent et musical, la blancheur de l’image, la durée et l’harmonie des plans… La Passion de Jeanne d’arc est le chef d’oeuvre de Dreyer.

AU PIANO Inar Sastre

Ce ciné-concert est proposé dans le cadre d'un partenariat avec la classe d'improvisation au piano du CNSMDP, dirigée par Jean-François Zygel.
  Vive le sport !

  Lundi 13 avril à 20h30
Vive le sport, de Fred Newmeyer et Harold
Lloyd (États-Unis, 1925, 80’)

Harold (Harold Lloyd, l’homme aux lunettes d’écaille) est la risée du collège. Une victoire inattendue lors d’un match de foot lui permet d’améliorer grandement sa réputation…
Sorti en 1925, Vive le sport dépasse en audience et en recettes La Ruée vers l’or, sorti la même année, pourtant
l’un des plus gros succès de Charles Chaplin !

AU PIANO Thomas Ospital

Ce ciné-concert est proposé dans le cadre d'un partenariat avec la classe d'improvisation au piano du CNSMDP, dirigée par Jean-François Zygel.
  Gosses de Tokyo

  Mardi 19 mai à 20h30
Gosses de Tokyo, de Yasujiro Ozu (Japon, 1932, 100’)

Comment des enfants, mécontents de l’attitude de leurs
parents, décident de faire une grève de la faim et de la parole… Tout l’univers d’Ozu est déjà présent dans cette
chronique sociale pleine d’humour et sous-titrée « un livre d’images pour adultes ». Wim Wenders a dit un jour des films d’Ozu : « Je vous parle des plus beaux films du
monde. Je vous parle de ce que je considère comme le paradis perdu du cinéma. À ceux qui le connaissent déjà,
aux autres, fortunés, qui vont encore le découvrir, je vous
parle du cinéaste Yasujiro Ozu ».

AU PIANO Thomas Lavoine

Ce ciné-concert est proposé dans le cadre d'un partenariat avec la classe d'improvisation au piano du CNSMDP, dirigée par Jean-François Zygel.
  J'accuse

  Lundi 15 juin à 20h30
J’accuse, d’Abel Gance (France, 1919, 166’)

Deux hommes d’un même village : l’un, Jean Diaz, est poète
et respire la joie de vivre ; l’autre, François Laurin, est une brute qui rend malheureuse sa femme, Edith, contrainte au mariage par son père. Jean et Edith tombent amoureux. La
guerre éclate. Edith est déportée en Allemagne comme toutes
les femmes de son village. Elle est violée par des soldats,
parvient à s’échapper et rentre chez elle. François, lui, meurt à la guerre. Quant à Jean, il devient fou, hanté par des visions macabres… J’accuse est une oeuvre majeure d’Abel Gance, un vibrant réquisitoire contre la guerre qui sera présenté dans une très belle version restaurée.

AU PIANO David Cassan

Ce ciné-concert est proposé dans le cadre d'un partenariat avec la classe d'improvisation au piano du CNSMDP, dirigée par Jean-François Zygel.
  Le premier marathon du ciné-concert






  Vendredi 9 octobre à 20h
Le premier marathon du ciné-concert !

Vendredi 9 octobre à partir de 20h, le Balzac, cinéma art et essai qui a toujours ouvert largement ses écrans à la musique sous toutes ses formes, lance le premier marathon du ciné-concert !

Une grande soirée en trois parties au cours de laquelle les spectateurs découvriront de nombreux films muets accompagnés par une dizaine d’artistes musiciens. Il y aura des longs métrages, des courts, des très courts. Les musiciens improvisateurs, seuls ou à plusieurs, relèveront des défis et accompagneront tous les films, encadrés par une Madame Loyal de choc.

A 20h, la première partie sera un florilège de films burlesques sur la musique, avec toutes les grandes stars du muet (Laurel et Hardy, Charlot, Buster Keaton, Georges Méliès) et quelques autres. Pour les accompagner, nous organisons une battle de pianistes improvisateurs.

La deuxième partie commencera à 22h et proposera un long métrage, Le dernier des Mohicans, magnifique adaptation du célèbre roman de Fenimore Cooper par Clarence Brown et Maurice Tourneur, mise en musique par un duo piano-violoncelle.

Enfin, à partir de 23h30, la troisième partie sera émaillée de numéros de music-hall avec entre autres la grande Joséphine Baker, accompagnés par une chanteuse lyrique. En contrepoint, quelques films bizarres qui seront l’occasion de découvrir l’immense et délirant Charley Bowers.

Tout ça pour 18 euros (15 euros pour les moins de 18 ans).

Et c’est au Balzac, nulle part ailleurs !





>>> En savoir +

  Steamboat Bill Junior


  Dimanche 25 octobre à 11h
Steamboat Bill Junior, de Buster Keaton et Charles Reisner (Etats-Unis, 1928)
Avec Buster Keaton, Tom McGuire, Tom Lewis, Marion Byron…
Le jeune William Canfield, de retour de la ville où il a fait ses études, retrouve son père marinier sur le Mississippi. Celui-ci possède un vieux rafiot, le Steamboat Bill. William tombe amoureux de Kitty, la fille du riche propriétaire de la compagnie de navigation concurrente, au grand désespoir de son père.
Le film sera accompagné à la batterie et aux percussions par Aidje Tafial
  Composition musicale pour l'image : masterclass du Festival d'Aubagne






  Lundi 14 décembre à 19h30
Le Festival International du Film d'Aubagne, avec le concours de la SACEM , a organisé pour la douzième année consécutive une masterclass de composition musicale pour l’image. Cette année, la masterclass était dirigée par le compositeur Marc Marder. Elle s'est déroulée du 11 au 21 mars avec 10 jeunes compositeurs. Il s'agit d’exercices de composition musicale sur des extraits de films cultes. L’objectif étant de fournir un travail achevé à l’occasion de la soirée de clôture du Festival et d’offrir une représentation publique sous forme de ciné-concert orchestré par Marc Marder.
Retrouvez à Paris, au Balzac, ce ciné-concert exceptionnel !
>>> En savoir +

  Usage(s) du monde

  Mardi 26 janvier à 20h30
C’est au poète voyageur Nicolas Bouvier qu’Yves Dormoy rend hommage dans ce spectacle porté par L’Usage du monde (1963). De Marseille au Yunnan en passant par l'Iran, les collections de films du Centre National du Cinéma ont livré des images remarquables d'expéditions du début du XXe siècle, scénographiées dans une invitation au voyage, visuel, musical et littéraire.
>>> En savoir +

  Safety Last
  Dimanche 31 janvier à 11h
Le film le plus célèbre avec Harold Lloyd sera accompagné en direct par les cinq musiciens du groupe l'Attirail.

Au départ, l'Attirail, c'est un groupe de musique né de la rencontre en 1994 de Jean-Stéphane Brosse, accordéoniste et Xavier Demerliac, guitariste. Ensemble, ils inventent une musique acoustique à l'imaginaire sans frontières, aux influences multiples, de Nino Rota à Ennio Morricone en passant par Les Négresses vertes et bien d'autres …Ils sont surtout un des groupes pionniers dans le mélange musical Est-Ouest.

Rapidement, ils croisent le cinéma quand Patrice Leconte utilise leur musique pour La Fille sur Le Pont. En 1998, Emilie Deleuze leur propose de composer la musique de son premier long métrage. Fin 99, leur album Cinéma ambulant sort chez Naïve et en 2000, ils font l'Olympia avec Emir Kusturica and the No Smoking Orchestra. Depuis décembre 2008, l'Attirail se consacre exclusivement aux Ciné-concerts. Le film Safety Last est leur premier opus.

Film muet américain de 1923 avec Harold Lloyd, Safety Last, «Monte là-dessus» en français, met en scène le jeune Harold arrivé à Los Angeles pour faire fortune. Vendeur dans un grand magasin, il fait croire à sa fiancée qu'il en est le patron. De projets fous en catastrophes successives, le jeune homme se retrouve dans une situation inextricable et burlesque. Cascades et gags se succèdent aux sons d'une musique tantôt construite tantôt plus improvisée, qui redonne une nouvelle modernité au film.

  Le Monde perdu




  Dimanche 17 avril à 11h
Le Monde perdu, un film de Harry Hoyt (1925, 108') d'après Conan Doyle.
Le film était accompagné par Karol Beffa.

Une expédition dirigée par le professeur Challenger quitte Londres pour le Brésil, dans le but de retrouver le Monde perdu, mentionné dans le journal de l'explorateur disparu Maple White. Cette expédition se compose du professeur Summerlee, de Sir John Roxton du reporter Edward Malone et de Paula, la propre fille du professeur Maple White. Les voyageurs finissent par atteindre un mystérieux plateau dans la jungle amazonienne. Un spectacle fantastique s'offre à leurs yeux : cette contrée inconnue est demeurée comme aux premiers âges du monde, peuplée de dinosaures…
>>> En savoir +

  La sixième partie du monde

  Jeudi 19 mai 2016 à 20h30
USSR 1926
La Sixième partie du monde, de Dziga Vertov (1926, 74’)
Utilisant un style proche du documentaire, le film montre la diversité des peuples soviétiques dans les régions reculées d'URSS, ainsi que la richesse du territoire soviétique. Dans une interview donnée au Kino Magazine en août 1926, Vertov explique ses intentions : « La Sixième Partie du monde est plus qu'un simple film, plus que ce que l'on désigne habituellement par le terme de "film". La Sixième Partie du monde se situe au-delà des bornes du film d'actualités, de la comédie, ou du film d'artiste à succès ; c'est déjà l'étape suivante du concept de "cinéma". Notre slogan est le suivant : tous les citoyens de l'Union des républiques socialistes soviétiques âgés de 10 à 100 ans doivent voir cette œuvre. »

Accompagnement live avec le groupe We Stood Like Kings (album USSR 1926)
Judith Hoorens (piano, synthétiseur)
Philip Bolten (guitare électrique)
Colin Delloye (basse)
Mathieu Waterkeyn (batterie)

  Le Pirate noir





  Dimanche 5 juin 2016 à 11h
Le Pirate noir, un film d'Albert Parker (1926, 94') avec Douglas Fairbanks.
Le film sera accompagné par Xavier Busatto.

Un jeune homme veut venger son père, tué par une bande de pirates. Il s'infiltre donc dans l'équipage et se fait passer pour l'un des leurs. Il participe à l'attaque d'un navire mais les choses se compliquent quand il veut sauver une jeune fille d'un viol.
>>> En savoir +

  Carmen, d'Ernst Lubitsch


  Dimanche 19 juin 2016 à 20h30
Carmen, un film réalisé par Ernst Lubitsch (1918, noir et blanc), avec Pola Negri, Harry Liedtke, 80 minutes, accompagné au piano par Pierre-Alain Volondat.

Avec Carmen, Lubitsch offrit en 1918 à Berlin un de ses premiers grands rôles à Pola Negri, alors âgée de 21 ans, et qui rejoua ensuite souvent dans ses films. Joyeuse, sensuelle et juvénile, sa Carmen sait le prix du sexe, lié aussi pour elle et ses amies cigarières à l’argent et à la mort. S’il sait utiliser les dons exceptionnels de Pola Negri pour créer un personnage féminin d’une frappante modernité, Lubitsch montre en permanence son talent pour intégrer la dimension humaine dans les scènes de foule comme dans les scènes intimistes. Pierre-Alain Volondat, un des plus grands pianistes français, interprète magistral de Schumann, Brahms ou Liszt, accompagnera ce beau film en nous donnant sa vision de l’incomparable musique de Bizet.









>>> En savoir +

  Voyage au pays des fées




  Dimanche 27 novembre 2016 à 11h
4 court-métrages de Lotte Reiniger et Georges Méliès

Catherine Vincent revisite en chansons quatre contes de cinéma, et nous plonge dans le monde mystérieux, fantastique et parfois drôle des fées. Une véritable comédie musicale jouée en direct.
  Rachmanimation






  Dimanche 15 janvier 2017 à 11h
Cinq pépites du cinéma d’animation russe présentées et accompagnées d’une création musicale alliant extraits d’oeuvres de Rachmaninov, compositions originales et thèmes populaires.

Un spectacle conçu et interprété en ciné-concert par le violoniste Dimitri Artemenko et le pianiste Vadim Sher.

Patineurs, loup, papillons, lapin facétieux, ficelles, bouts de tissu et ciseaux… se croisent dans ces films d’animation inspirés et inventifs imprégnés d’instants touchants d’amour maternel, d’amitié, de respect de la nature, de solidarité…

Datant des années 70-80, époque de leur enfance russe soviétique, les films sont présentés par les musiciens Vadim et Dimitri qui les émaillent de brefs récits empreints d’humour, d’ironie et de fantaisie.



>>> En savoir +

  La Grève


  Mercredi 8 mars 2017 à 20h30
La Grève, de Serguei Eisenstein (1925, 78’)

Dans la Russie tsariste de 1912, la révolte gronde au sein d’une des plus grandes usines du pays. Poussés à bout par des conditions de travail exécrables, les ouvriers ne tardent pas à faire valoir leurs droits en brandissant la menace de la grève… Le premier film d’Eiseinstein.

ACCOMPAGNEMENT MUSICAL : Vadim Sher (piano, accordéon) et Alvaro Bello-Bodenhöfer (guitare).
  Spéciale Buster Keaton !



  Dimanche 26 mars 2017 à 11h
Le Trio jazz

Quentin Sirjacq (piano)
Simon Tailleu (contrebasse)
Julien Loutelier (batterie).



Le programme


Grandeur et décadence (Day Dreams) de Buster Keaton, Eddie Cline. États-Unis. 1922. 22mn

Au travers des lettres qu’il envoie à celle qu’il aime, Buster s’invente un personnage, alors que la réalité le conduit plutôt dans des petits boulots minables.



Malec forgeron (The Blacksmith) de Buster Keaton, Malcom St. Clair. États-Unis. 1922. 26mn

Buster est employé chez le forgeron du village, avec qui il ne s’entend pas bien du tout. Ni avec la clientèle, d’ailleurs.



Frigo déménageur (Cops) de Buster Keaton, Eddie Cline. États-Unis. 1922. 19mn

Suite à une malencontreuse erreur, Buster se voit poursuivi par des centaines de policiers.

  Faust


  Jeudi 27 avril 2017 à 20h30
Faust, de F. W. Murnau (1926, 106’)

Faust accepte de signer un pacte avec le Diable pour sauver son village de la peste-: il retrouvera sa jeunesse en échange de son âme. Dernier film allemand de Murnau, Faust mêle des influences picturales précises et les grands thèmes du romantisme allemand.

ACCOMPAGNEMENT MUSICAL : Ensemble La Falaise

Sara Wolstenholme (violon), François Miquel (composition, clarinette), Marie Bitlloch (violoncelle), Jean-Sébastien Dureau (piano), Guy-Loup Boisneau (percussions)
  La Veuve joyeuse



  Dimanche 25 juin 2017 à 20h30
La Veuve joyeuse, d’Erich Von Stroheim (1925, 120’)

En 1925, La Veuve Joyeuse, grand succès public, fut déclaré meilleur film de l’année. Cette libre adaptation de l’opérette de Lehar témoignait pourtant de la lutte d’un réalisateur d’avant-garde contre Hollywood et son époque-; contre la censure, les caprices des stars Mae Murray et John Gilbert ou contre l’autoritarisme des producteurs Thalberg et Mayer.

Copie : Austrian Film Museum

ACCOMPAGNEMENT AU PIANO : Pierre-Alain Volondat
  Broadway Projet (invité spécial Buster Keaton)


  Mardi 6 février 2018 à 20h30
Une soirée électrisante pour tout public, avec le SaxBack Ensemble ! Un programme éclectique et jazzy, avec ou sans images :

Extraits de L’Opéra de quat’sous, de Kurt Weill
(Ouverture, Ballade Mac the Knife, Tango Ballad, Chanson des Canons)

Ciné concert
La Maison électrique, de Buster Keaton (1922)
Arrangement Paul Dujoncquoy

Extraits de West Side Story, de Leonard Bernstein
(Medley, arrangement Gabriel Philippot)

Ciné concert
La Voisine de Malec, de Buster Keaton (1920)
Arrangement Gabriel Philippot

Suite n°1, de Dimitri Chostakovitch
Arrangement Renaud Escriva

Avec le SaxBack Ensemble
Hélène Escriva, euphonium
Nicolas Arsenijevic, saxophone
Antonin Pommel, saxophone
Paul Lamarque, saxophone
Juliette Adam, clarinette
Joséphine Besançon, clarinette
  L'Image musicale





  Mardi 22 mai 2018 à 20h30
Une projection inédite de 5 courts-métrages réalisés par de jeunes équipes ou réalisateurs prometteurs accompagnés d’un orchestre de 21 musiciens, organisée par Les Uns des Six.

Plus qu’un ciné-concert, cette projection d’une heure prendra la forme d’un véritable spectacle : une mise en scène théâtrale sera le fil rouge entre tous les films… Et bien d’autres surprises sont à découvrir !

Au programme :

Jeu de société – Les Parasites

Paris est noire – Robin Deriaud

La bougie – Les Uns des Six

Sunlight – Anatole Levilain-Clément

La théorie des Vaches – Les Uns des Six

Tarif unique 8 euros
  Ciné-concert L'île animée

  Vendredi 19 octobre 2018 à 20h30
Le dernier ciné-concert de L'île animée
>>> En savoir +