ÉDITO

En plus de sa programmation quotidienne (toujours de grande qualité, bien sûr !), le Balzac vous propose régulièrement des rendez-vous exceptionnels, en matinée, en soirée, ou même la nuit. Vous trouverez ci-contre tous les détails des prochaines manifestations.
 

PROCHAINEMENT AU BALZAC

Semaine César 2019
Du mercredi 6 au mardi 12 février
>>> en savoir +


 
Découvrez au Balzac tous les films ayant recueilli des nominations aux César 2019 !

Séances gratuites pour les membres de l'Académie, sur présentation de leur carte personnelle et accompagnés d'un invité au maximum.

Mercredi 6 février :

11h : CAPHARNAÜM
13h30 : NI JUGE, NI SOUMISE
15h30 : MEKTOUB MY LOVE
19h : JUSQU'À LA GARDE
21h : LES CHATOUILLES
----

Jeudi 7 février :

11h : UNE AFFAIRE DE FAMILLE
13h30 : L'EMPEREUR DE PARIS
16h : UN AMOUR IMPOSSIBLE
18h30 : LA DOULEUR
21h : L'AMOUR FLOU
----

Vendredi 8 février :

11h : 3 BILLBOARDS
13h15 : LE GRAND BAL
15h : AMERICA
16h45 : LA PRIÈRE
19h : LES FRÈRES SISTERS
21h15 : SHÉHÉRAZADE
----

Samedi 9 février :

11h : COLD WAR
13h : NOS BATAILLES
15h : PACHAMAMA
16h30 : PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE
19h : GUY
21h : SAUVAGE
----

Dimanche 10 février :

11h : COURTS-MÉTRAGES
13h : COURTS-MÉTRAGES D'ANIMATION
14h15 : ASTÉRIX - LE SECRET DE LA POTION MAGIQUE
16h : PREMIÈRE ANNÉE
18h : PUPILLE
20h30 : AMANDA
----

Lundi 11 février :

11h : GIRL
13h15 : LE PROCÈS CONTRE MANDELA ET LES AUTRES
15h15 : UN PEUPLE ET SON ROI
17h30 : L'HOMME FIDÈLE
19h15 : LE GRAND BAIN
21h30 : LE MONDE EST À TOI
----

Mardi 12 février :

11h : HANNAH
13h : DILILI À PARIS
15h : DE CHAQUE INSTANT
17h : MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES
19h15 : EN LIBERTÉ !
21h15 : L'APPARITION
----


en savoir plus
 
 
LE PHALLUS ET LE NEANT : ciné-débat
Lundi 11 février à 20h
>>> en savoir +


 
Projection du film de Sophie Robert LE PHALLUS ET LE NÉANT, suivie d'une rencontre avec la réalisatrice et l'association Osez le féminisme !

SYNOPSIS :
Après avoir rencontré 52 psychanalystes, Sophie Robert dresse un constat implacable : la théorie psychanalytique est un système pervers où tout est à l'envers, basé sur la démonisation des femmes et l'érotisation des enfants.




en savoir plus
 
 
Rencontre : LE PREMIER MOUVEMENT DE L'IMMOBILE
Samedi 16 février à 11h
>>> en savoir +


 
Séance spéciale du documentaire de Sebastiano d'Ayala Valva LE PREMIER MOUVEMENT DE L'IMMOBILE, en présence du réalisateur. La séance se déroule dans le cadre du festival Présences, organisé par Radio France !

Synopsis :
Le souvenir d’enfance d’une musique terrifiante met le réalisateur en quête de son mystérieux aïeul, le compositeur Giacinto Scelsi. Déclarant ne pas être l’auteur de sa musique et la recevoir des divinités, Scelsi interdisait qu’on le prenne en photo et vivait reclus dans son appartement à Rome. Ici, vers la fin de sa vie, il enregistra ses mémoires et sa pensée sur des bandes magnétiques, qu'il demanda de ne rendre publiques que quinze ans après sa mort. Scelsi revient dans ce film, tel un esprit, sous la forme qu'il a toujours privilégiée : l'onde sonore. Le réalisateur part à sa rencontre en écoutant sa voix, sa musique et les interprètes que Scelsi a choisi pour interpréter son œuvre. Une plongée verticale dans l’univers spirituel et sonore d’un artiste invisible.



en savoir plus
 
 
Ciné-débat : LES RÉVOLTÉS
Dimanche 17 février à 18h
>>> en savoir +




 
Projection du film LES RÉVOLTÉS de Michel Andrieu et Jacques Kebadian, documentaire sur les mouvements sociaux de mai 68.

La séance sera suivie d'un débat avec le cinéaste et journaliste Gérard Mordillat !

SYNOPSIS :
Ouvriers, étudiants et jeunes s’opposent, en mai 1968, à la morale et au pouvoir en place. Les facultés et les usines sont occupées. Les barricades sont dressées. Les pavés sont lancés. La parole cède la place aux actes. C’est l’affrontement. Ces images nous plongent au coeur des évènements et témoignent des hommes et des femmes qui, indignés jusque-là, marchent vers leur révolution.


en savoir plus
 
 
Ciné-concert russe : ARSENAL
Lundi 18 février à 20h30
>>> en savoir +




 
Première séance de notre cycle de ciné-concerts de grands classiques du cinéma muet russe !

| ARSENAL d'Alexandre Dovjenko (1929 / 1h13).

| Accompagnement musical de Karol Beffa (piano).

| En 1918, tandis que l'hécatombe se poursuit sur le front, la misère accable la population. Un déserteur incite les ouvriers de l'usine Arsenal à prendre les armes pour défendre la Révolution. Le gouvernement russe décide de noyer cette fronde dans le sang...


en savoir plus
 
 
Ciné-débat : LE SILENCE DES AUTRES
Mardi 19 février à 20h30
>>> en savoir +




 
Projection du film LE SILENCE DES AUTRES d'Almudena Carracedo et Robert Bahar, documentaire sur les victimes des exactions sous le régime franquiste, et de leur quête de justice.

Séance suivie d'un échange avec les universitaires Marie Franco et Nancy Berthier, et Daniel Pinos, de l'association du 24 août 1944.

SYNOPSIS :

1977. Deux ans après la mort de Franco, dans l’urgence de la transition démocratique, l’Espagne vote la loi d’amnistie générale qui libère les prisonniers politiques mais interdit également le jugement des crimes franquistes. Les exactions commises sous la dictature et jusque dans les années 1980 (disparitions, exécutions sommaires, vols de bébés, torture) sont alors passées sous silence.

Mais depuis quelques années, des citoyens espagnols, rescapés du franquisme, saisissent la justice à 10.000 kilomètres des crimes commis, en Argentine, pour rompre ce « pacte de l’oubli » et faire condamner les coupables.



en savoir plus
 
 
Ciné-concert russe : LA GRÈVE
Mardi 2 avril à 20h30
>>> en savoir +




 
| Ciné-concert dans le cadre de notre cycle de ciné-concerts de grands classiques du cinéma muet russe !

| LA GRÈVE de Serguei Eisenstein (1924 / 1h18).

| Accompagnement musical : Vadim Sher (piano et orgue Farfisa) et Alvaro Bello Bonenhöfer (guitare électrique, synthé, percussions).

| Premier long-métrage de l'un des plus grands maîtres du cinéma russe, une prouesse d'inventivité cinématographique, un drame basé sur des faits historiques : une grève de 1905 sauvagement écrasée par le régime tsariste.

 
Ciné-concert russe : LA MAISON DE LA RUE TROUBNAÏA
Lundi 27 mai à 20h30
>>> en savoir +




 
| Ciné-concert dans le cadre de notre cycle de ciné-concerts de grands classiques du cinéma muet russe !

| LA MAISON DE LA RUE TROUBNAÏA de Boris Barnet (1928, 1h04)

| Accompagnement musical : Pierre-Michel Sivadier (piano) et Jean-Yves Roucan (percussions).

| Dans une maison bourgeoise, Golikov et son épouse engagent et exploitent sans retenue une femme de ménage, Paracha Pitouvona. Les rapports entre Paracha et le couple se modifient lorsque ceux-ci la croient élue au Conseil de la ville de Moscou...